About Us



Une drôle de famille:

  • MMM, le meilleur mari du monde.  Il est parti de la France dans les années 70, pour vivre en Californie, puis à Boston.  Ingénieur, PhD de Berkeley, et le meilleur cuisinier du monde.  Depuis qu'il m'a "trouvé" en 1998 à Paris, il a quitté son pays de prédilection pour revenir dans son pays natal.  Et il râle, râle, râle ... car d'abord c'est le sport favori des Français et en plus il y a de quoi.  Aujourd'hui, quand on lui demande sa nationalité, il dit qu'il est "Alsacien". Et il cuisine donc pour toute la famille matin, midi et soir depuis quinze ans.  (Rose dit derrière moi : et heureusement).  Bref, un vrai amour !
  • Moi, la mère de tout cela.  Allemande de la Forêt Noir, ayant fait des études à Londres et en Allemagne, ensuite travaillé dans la Finance à Paris, pour des banques allemandes et une grande agence de notation américaine. Ensuite j'ai créé ma propre agence de notation à Berlin et en 2007 notre agence immobilière dans l'arrière-pays de Cannes.  Et suis depuis Août 2013 finalement d'accord qu'on quitte la France, qui m'a pourtant adopté il y a 25 ans.
  • Johann, le fils aîné, né en 1990, déjà parti à Vancouver depuis 18 mois. Parle bien l'Allemand (j'étais encore motivée à l'époque), est quelqu'un de très fiable et psychologue. Travaille dans l'Internet Marketing, ça lui va très bien. Un excellent ami pour ses copains, et après une adolescence un peu "tough", un fils en or
  • Marie, la "grande" princesse, née en 1993, actuellement à Londres.  Après un excellent bac à l'école anglaise ici, elle va finir un programme d'études de 4 ans en seulement ... 2 ans.  Juste fabuleuse, la grande!  Elle vient d'être acceptée pour un MBA à San Francisco, où elle va pouvoir épater cette partie du monde avec son mélange d'efficacité, beauté et créativité.
  • Théo, notre "sandwich", né en 1997.  Le plus gentil de nos enfants, toujours prêt à concilier tout le monde (surtout toutes les filles dans son école, pour lesquelles il est le héro absolu). On pensait qu'il voudrait devenir docteur, ça lui correspond bien, mais finalement il a trouvé le fil d'entreprendre. L'Amérique va l'aider à trouver son chemin, sans aucun doute.
  • Rose, la "petite" princesse, née en 2000. En fait, elle est déjà plus grande que Marie (qui finira par être la plus petite de la famille, ça va lui faire plaisir de le lire).  Rose est juste parfaite. Excellente élève, toujours consciencieuse, un brin râleuse (ça vient du MMM), un brin stressée (ça vient de moi), très jolie et une excellente amie.   
  • Oscar, le benjamin, né en 2003.  Un scientifique, depuis son plus jeune age. Et du coup tout se raisonne, tout se discute.  Dormir à 20h ?  Non, à 20h10.  Un fou de l'internet, qui est né avec le clavier sous les doigts.  La grammaire française? Très peu pour lui. Il se concentre sur ce qui l'intéresse. Et alors RIEN d'autre. A toujours été fasciné par ses copains américains, ça tombe bien.





Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. bonjour
    je me présente héléne je vit en france et moi et mon mari avons une affaire. Nous voulons l a vendre d ici deux années pour s installer hors de france et monter une nouvelle affaire.

    Pouvez vous m éclairer et me dire si à santa barbara y a t il du beesness a faire
    Est ce difficile se s installer aux USA
    La France est un pays ou les taxes deviennent de plus en plus importantes est idem aux usa??
    Voilà dans l attente d une réponse

    RépondreSupprimer
  2. Je vais me permettre de répondre a propos des impôts.
    Aux USA, on paie des impôts et comme France, ce sont des impôt progressifs. Les impôts sont fédéraux et d'états. Un citoyen Américain paye donc au moins deux impôts. Tous les Américains paient l'impôt federal, certains Américains paient en plus un impôt dû a leur état de residence et d'autres encore en plus un impôt dû a leur ville.
    Par contre, la grande difference avec la France, c'est que les Américains ne paient pas l'impôt sur l'impôt, ce que je veux dire c'est que tous les impôts payés sont deductibles de la base imposable.
    Par exemple quand on declare nos revenus, on aura déduit les impôts fonciers, la carte grise de la voiture, et tout un tas d'autres choses...
    Le pourcentage d'imposition payé, est très rarement celui fixé par la tranche dans laquelle on se trouve et vu le nombre de deductions légales qui peuvent intervenir, en fin d'année en general c'est le gouvernement qui nous envoie un cheque...

    Certains Etats n'ont pas d'impôt sur les revenus ni sale taxes (TVA). Par contre dans tout les USA on paye l'impôt federal.
    Les droits de succession sont quasi nuls et n'interviennent que sur les très gros heritages.

    Voila en gros comment les choses se passent aux USA, par contre les redistributions sociales sont bien moindre qu'en France ce qui veut dire qu'aux USA, tu es condamné a bien gagner ta vie car si tu ne la gagnes pas très bien, c'est pas le gouvernement qui va t'aider.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Olivier, c'est très bien répondu.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour (ou bonne nuit ) !

    Je m'appelle Christophe 41 ans, ma femme Laure 44 ans et nous avons 2 enfants à la maison et un grand à la fac. (9,15 et 19 ans)

    Marre de ce pays de C... on a lancé l'idée de partir puis l'idée s'est ancrée...

    Je suis ingénieur expert en bâtiment (pour les assurances) ma femme est coiffeuse à domicile.

    On aimerait un climat qui se rapproche de la méditerranée sans que ce soit trop chaud. (nous on est d'Agen (entre bordeaux et Toulouse) il pleut juste un peu trop !

    Voilà pour les présentations.

    Notre première question, comment peut on trouver du travail ou monter une entreprise aux states ? est ce cher par rapport à la france ? qu'est ce qu'il faut savoir pour partir ?

    ça fait déjà beaucoup de questions ...

    Merci et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christophe et merci pour votre commentaire. Je connais bien le sentiment du ras-le-bol en France, c'était aussi une de nos raisons pour partir. Vous pouvez lire tout cela sur le premier blog ici : http://countdown2santabarbara.blogspot.fr/2014/03/encore-116-jours.html

      Ca va vous donner aussi la démarche à suivre pour un investissement par la création d'une entreprise (visa E-2). Dès que j'ai un petit moment, je vais poster les différentes formes de visa, mais pour faire court, rien n'est simple. Soit vous avez un employeur qui vous permet d'obtenir un visa pour quelques années (et si tout va bien ensuite sponsorisera votre green card), soit vous créez une entreprise (mais un minimum de 100.000 USD sont nécessaire), soit vous gagnez à la loterie. LA bonne nouvelle est que c'est le moment de jouer, pour encore deux semaines, les instructions sont ici : http://new2santabarbara.blogspot.com/2014/10/la-lottery-cest-maintenant.html

      Et n'hésitez pas à me contacter par email, en cliquant sur le bouton dans la colonne de droite, ça va nous permettre de correspondre plus spécifiquement pour votre cas.

      A très bientôt,
      Alexandra

      Supprimer
  5. bonjour
    Daniel 54 ans, Véronique 45 ans, et nos deux garçons de 12 et ans. Nous souhaitons partir en Californie ou en Floride, avec un visa E2. J'ai un CAP de menuisier, j'ai surtout été commercial dans divers domaines. en 1999 je me suis mis à mon compte en créant un magasin spécialisé running et triathlon; ça a bien fonctionné j'en ai eu 5. J'ai revendu en 2009 et créé un magasin qui commercialise des dressings, placards etc sur mesure. Ma femme est comptable. La famille est très sportive : triathlon golf surf.
    Nous souhaiterions reprendre ou créer un commerce mais nous n'avons pas de domaine précis en tête. Nos enfants ne se destinent pas à priori à de grandes études.
    Nous souhaitons avoir des conseils ou des remarques concernant des domaines d'activité intéressants ou à éviter au vu de notre parcours professionnel.
    Malheureusement, notre niveau d'anglais est très perfectible, mais nous y travaillons.
    Je me suis bien renseigné sur le visa E2.
    Je vous remercie par avance des informations que vous pourriez nous donner.

    Cordialement,

    Daniel G

    RépondreSupprimer